Réforme 7


Toute société ou groupe de sociétés qui réalise un chiffre d’affaire de 1 Milliard FCFA ou plus au cours d’une année doit disposer l’année qui suit, parmi les principaux dirigeants de la société d’un quota minimum de 1/3 de cadres béninois au sein des organes délibérants et/ou exécutifs.
Toute société réalisant un chiffre d’affaire de 1 Milliard FCFA ou plus, doit disposer d’un comité de direction d’au moins 3 personnes.

Pourquoi instaurer le quota de dirigeants locaux ?

Il est primordial que les cadres béninois soient plus présents dans la gestion des grandes entreprises du pays. Ceci est essentiel pour l’émergence d’une classe d’entrepreneurs locaux performants.